C’est la fête ! – La blockchain Ethereum célèbre son cinquième anniversaire

Il y a 5 ans, le 30 juillet 2015, le réseau Ethereum voyait le jour. Après 5 années de bons et loyaux services, Ethereum a su se hisser dans le peloton de tête des classements crypto. Retour sur sa blockchain, reine des smart contracts.

Les origines d’Ethereum

Ethereum est un protocole imaginé par Vitalik Buterin en 2013. Il vise à permettre le développement de programmes complexes hébergés sur la blockchain. Ces derniers seront appelés smart contracts. Initialement, celui-ci était censé opérer sur une seconde couche de Bitcoin. Cependant, le manque de consensus et la difficulté de la tâche l’ont poussé à développer une blockchain propre à Ethereum.

Ethereum ETH

C’est ainsi que le développement a commencé au début de l’année 2014. Il sera suivi d’une prévente des jetons au mois de juillet où 16 millions d’ETH ont été vendus au prix unitaire de 0,31$.

Plusieurs prototypes ont été publiés entre 2014 et le lancement, le 30 juillet 2015. Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour voir Ethereum se hisser dans les classements cryptos. En effet, dès le 7 août 2015, soit à peine une semaine après le lancement, Ethereum figurait déjà à la quatrième place de Coinmarketcap.

Top 4 Coinmarketcap au 06 août 2015 – Source : Coinmarketcap.

En 2016, une organisation autonome décentralisée appelée TheDAO a été mise en place dans l’objectif de créer le premier fonds de capital-risque crypto. Malheureusement, après avoir levé un montant record de 150 millions de dollars, le smart contract a été exploité et 50 millions ont été dérobés par un hacker.

Suite à cet événement, la communauté a longuement débattu sur un retour en arrière ou non. Ont émergé deux blockchains : Ethereum Classic (ETC), pour qui un retour en arrière était impossible, et Ethereum (ETH), une blockchain où le hack n’avait pas eu lieu.

Évolutions et limites

Dès ses débuts, le projet Ethereum n’a pas vocation a resté en Proof of Work et la transition au Proof of Stake est planifiée. Ainsi, en novembre 2016, la bombe de difficulté est mise en place. Son objectif est d’augmenter graduellement la difficulté du minage dans l’objectif de le rendre obsolète lors du passage en POS.

Avec l’évolution du langage Solidity et l’inventivité des développeurs de dapps, le réseau n’a cessé d’évoluer et de proposer des services toujours plus complexes. Évidemment, il a aussi hébergé la vague des ICO de 2017, engouement qui a permis au Bitcoin d’atteindre les 20 000$.

Cependant, le réseau Ethereum pose tout de même des limites en termes de performance, en partie due à l’utilisation du Proof of Work. L’essor de l’écosystème de la DeFi et l’augmentation de l’utilisation du réseau – actuellement à 96% – entraînent des frais de transaction extrêmement élevés.

Toute la communauté compte sur une mise à jour de taille pour résoudre l’ensemble de ces problèmes : Ethereum 2.0.

L’état d’Ethereum 2.0 

Ethereum 2.0 est dans les tuyaux depuis assez longtemps pour être devenu un meme au sein de la communauté crypto. En effet, pour certains, la mise à jour ne verra jamais le jour, car trop ambitieuse.

Memes “Ethereum 2.0 est finalement sorti” avec son fondateur, Vitalik Buterin vieilli – Source : reddit.

Il semblerait cependant que la mise à jour arrive à grands pas.

En effet, la phase 0 de cette transition devrait se dérouler fin 2020-début 2021. Ainsi, un dernier testnet verra le jour le 4 août et sera mis à rude épreuve pour tester les limites du passage au Proof of Stake, première étape charnière de cette transition.

Par la suite, le réseau verra l’implémentation de technologies comme Sharding ou Plasma, censés augmenter massivement les transactions par seconde que le réseau pourra traiter.

Comme nous avons pu le voir, l’histoire d’Ethereum est un chemin jonché d’obstacles. Cependant, sa démocratisation ne fait aucun doute, notamment aux vu des résultats de la DeFi. Espérons tout de même qu’un énième report d’Ethereum 2.0 ne pointera pas le bout de son nez.

L’article C’est la fête ! – La blockchain Ethereum célèbre son cinquième anniversaire est apparu en premier sur Journal du Coin.

À consulter également