La DeFi explose : les régulateurs vont s’en occuper et tout va bien se passer

Toute médaille a ses revers – La fièvre de la DeFi se propage dans l’ensemble de l’écosystème crypto. Actuellement, l’écosystème détient près de 9 milliards de dollars répartis dans les divers protocoles. Cependant, cette tendance pourrait bien attirer les régulateurs. 

Notre avis sur DeFi »

La DeFi bientôt dans le viseur des régulateurs

L’entreprise BCG Platinion, en collaboration avec les équipes de Crypto.com, vient de publier un rapport concernant l’écosystème DeFi intitulé “L’essor soudain de la DeFi : opportunités et risques pour les services financiers”.

Dans ce rapport, les deux entreprises ont mis en évidence le potentiel que peut avoir la finance décentralisée dans le blanchiment d’argent. En effet, la plupart des protocoles DeFi sont accessibles par tous, peu importe la situation géographique et sans condition. De ce fait, ils peuvent être le théâtre de schéma de blanchiment d’argent, une situation qui pourrait bien amener les régulateurs à se pencher sur le sujet.

« Bien que cela démocratise la DeFi à son avantage, les régulateurs craignent qu’elle ne devienne un refuge pour les personnes qui cherchent à obtenir illégalement l’accès aux services financiers. » – Le rapport

Au regard des régulations grandissantes au sein de l’industrie et de la généralisation des mesures de KYC (Know Your Customer) auprès des services centralisés, il se peut que la DeFi ait elle aussi à se plier à ces règles.

En effet, certains protocoles tentent de décentraliser l’ensemble de leurs opérations jusqu’à la gouvernance, dans l’optique d’éviter ces régulations. Cependant, nombreux sont ceux qui reposent sur du capital-risque détenu par des entreprises centralisées et, de ce fait, soumises aux lois et régulations. C’est notamment le cas d’Uniswap.

« Ainsi, la DeFi peut devenir partiellement autorisée, en utilisant des services décentralisés de vérification d’identité et de whiteliste pour bloquer l’accès à certains utilisateurs. »

Une aubaine pour les services de CeFi

Alors que l’écosystème DeFi pourrait être hautement impacté par la mise en place de régulations, les services centralisés comme Binance ou Crypto.com se frottent les mains.

En effet, ces derniers tentent depuis plusieurs mois de prendre part à l’écosystème DeFi par le biais d’initiatives comme le Launchpad de Binance ou DeFi Swap de Crypto.com.

Contrairement aux services de la DeFi, ces services CeFi sont d’ores et déjà conformes aux réglementations. De ce fait, leurs opérations ne seraient pas impactées par la mise en place de régulations spécifiques à la DeFi, une situation qui pourrait jouer en leur faveur.

Évidemment, certains projets tels que les récents Sushiswap ou Swerve semblent immunisés grâce à leur volonté d’être 100% communautaire et de ne reposer sur aucun fond provenant d’une société capital-risque. 

L’article La DeFi explose : les régulateurs vont s’en occuper et tout va bien se passer est apparu en premier sur Journal du Coin.

À consulter également